Catégorie :

Ecrire, rien que pour diffamer… journal Mondafrique

Ecrire, rien que pour diffamer… (Une riposte à l’article du Mondafrique, paru le 25 Septembre 2018 et intitulé : « Double jeu du président Touadéra entre la Russie et l’Union africaine »). Pittoresque pour certains, frisson et colère pour d’autres. Le tableau de Touadéra que peint Mondafrique, est, une fois encore, tiré d’un lire l'article
Publié le 

Centrafrique : « BIS REPETITA PLACENT » : Les choses répétées, redemandées, plaisent.

Coup sur coup, le 03 et 04 Juillet, la rédaction du Mondafrique lance ses nouveaux dards. Expression sempiternelle d’une pensée non moins inévitable que le « delenda Carthago est » de Caton : « il faut détruire le Centrafrique », peut-être, hum ! 1- Deux hypothèses sous-jacentes aux protéiformes avalanches de Mondafrique. A vrai dire, l’interprétation lire l'article
Publié le 

Une nouvelle loucherie de Mondafrique…

Boris Becker,  quoi savoir ? Le voile est levé en plein jour sur les buzz en avalanche de certains médias : le Monde, RFI, Deutsche Welle, Corbeau News ou Mondafrique. Lorsqu’ils s’y mettent de cette manière et souvent en groupe, cela interroge. Pour certains d’entre eux, c’est à dessein de lire l'article
Publié le 

Désinformation: Le Centrafricain dit NON aux déstabilisateurs (Mondafrique…)

Le Centrafricain dit NON aux déstabilisateurs. Pourquoi Mondafrique joue à l’intox ?   L’on a suffisamment tablé autour de la désinformation et ses conséquences. Mais malgré tout, le phénomène s’amplifie, et la plume des rédacteurs en écrit tellement, au point de la rationnaliser comme système pour agir, interagir et faire lire l'article
Publié le