Centrafrique : Riches évènements ayant marqué le domaine des actualités nationales

Ce mois d’Octobre, faut-il le noter, est très marqué par une très grande visibilité dans le domaine militaire notamment la sortie officielle de 1023 nouveaux soldats de Bouar, plus de 300 autres FACA recyclées à Bérengo. Tant d’autres projections de recrutements ont été déjà faits pour le renforcement de ce secteur. La deuxième semaine du mois d’Octobre est marquée premièrement par la
Publié le 

Centrafrique : Le FPRC en recul ?

Après Birao, puis Pissi, deux villes de la préfecture de Vakaga dans l’extrême nord-est du pays, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique de Nourredine Adam a été chassé hier lundi matin de la petite localité de Am-Dafock, située à la frontière avec le Soudan, à une soixantaine de kilomètres de Birao. Le FPRC a cédé à la suite d’une offensive lancée par le MLCJ. L’offensive du MLCJ a débuté vers 4h30 du matin et
Publié le 
Catégorie :

Tchad : Violences intercommunautaires

Depuis des dizaines d’années, la province du Ouaddaï, zone de transhumance à la frontière avec le Soudan, est en proie à des conflits entre éleveurs nomades arabes et cultivateurs autochtones ouaddaïens. Les seconds reprochent aux premiers de détruire leurs récoltes par le passage de leurs bétails vers les pâturages. Ces affrontements ont commencé lundi dans un village de la sous-préfecture de Wadi Hamra, où “le corps sans vie d’un jeune éleveur” a été retrouvé, entraînant des affrontements entre sa communauté et celles des agriculteurs ouaddaïens. La mobilisation des deux camps a été rapide et ils ont combattu avec des armes de combats. Le lendemain, d’autres combats ont éclaté dans un autre village du Wadi Hamra. Un chef traditionnel de la région estime à 25 morts le nombre de morts, tandis que le milieu médical assure qu’il y en aurait au moins 44. Des forces de sécurité, dépêchées sur place, ont essuyé de tirs, a expliqué le président Déby, qui a promis de se rendre prochainement sur les lieux. Au départ confiné au
Publié le 

Centrafrique:  La montée en puissance de la police, une priorité du gouvernement pour la restauration de l’autorité de l’Etat

un levier majeur sur lequel le Chef Suprême des armées, SE Faustin Archange TOUADERA, ne cesse de miser pour répondre au besoin pressant de la population centrafricaine en matière de la sécurité. Il s’agit d’un besoin imminent.  A cet effet, plusieurs stratégies ont été mises en place pour
Publié le 

Centrafrique : 315 éléments du BIT.4 sont opérationnels

Le nombre des Forces Armées Centrafricaines continue d’augmenter de plus en plus. L’on compte encore 315 soldats du 4ème bataillon d’infanterie territorial (BIT 4) qui viennent de boucler leur cycle de formation d’une durée de 3 mois. Une formation est axée sur les tactiques de combats modernes et de
Publié le