Centrafrique : Paoua et « E zingo Biani »

Ainsi il ressort que l’attitude de la classe politique centrafricaine, particulièrement de l’opposition, est déplorable car à l’heure où le pays compte ses morts et panse ses blessures, le spectre de la division et des intérêts mercantiles semblent réapparaitre. Pire encore, la société civile censée demeurer neutre, semble
Publié le 

Centrafrique : Crise à Kaga-Bandoro ?

La réunion s’était soldée sur une bonne entente. Le dimanche 6 mai dans l’après-midi, un convoi des soldats FACA, escortés par les soldats burundais de la Minusca, ont fait leur entrée dans la ville de Kaga-Bandoro. Mais contre toute attente, ils ont quitté la ville quelques heures plus tard. Si leur arrivée dans la ville a été saluée par la population locale, les soldats FACA, déployés à Kaga-Bandoro suite à l’accord de Khartoum, ont malheureusement rebroussé chemin quelques heures plus tard sans raison apparente. Selon des informations de sources militaires, les FACA se sont
Publié le 

Centrafrique : Les exigences de la population

face à la levée sans condition et totale de l’embargo   Les centrafricains de tous bords ont organisé une gigantesque marche pacifique pour demander la levée de l’embargo. Selon les manifestants, c’était leur dernier recours.   Les centrafricains, jeunes et adultes de tous bords se sont donnés rendez-vous tôt dans lire l'article
Publié le 

Centrafrique : L’église catholique appelle à la levée de l’embargo sur les armes

L’église catholique romaine constitue la première religion du monde avec près d’un milliard de fidèles. Depuis la ville de Rome qui habite le Vatican, plus petit état du monde, le Pape François s’est énormément impliqué en République Centrafricaine, notamment en venant lui-même en novembre 2015 à Bangui pour prôner la lire l'article
Publié le 

Centrafrique : Un réveillon ensanglanté à Bakouma

Centrafrique : Un réveillon ensanglanté à Bakouma Il ne passe plus un jour en Centrafrique sans que la voix des armes ou celles de victimes ne fassent écho dans les médias. Alors que le monde se préparait au réveillon de la Saint-Sylvestre, au pays de Boganda, les bourreaux du peuple centrafricain lire l'article
Publié le 

Centrafrique: Des signes d’un traumatisme encore vivace après le 1er Décembre

Ce que relève la mini crise en Centrafrique autour de la commémoration de la date du 1er décembre, semble beaucoup plus profond que cela n’a l’air. D’un part, un peuple qui a connu la guerre, une guerre imposée, une guerre incomprise, un peuple toujours martyrisé par des groupes armés qui se jouent de lui tout en feignant d’aller à la table de la négociation. Ces groupes armés continuent de sévir en occupant la majeure partie du territoire dont ils exploitent illégalement les richesses.
Publié le 

Centrafrique : La responsabilisation des institutions est urgente.

Centrafrique : La responsabilisation des institutions est urgente.   En ce 21e siècle, une des urgences est de laisser le peuple s’exprimer librement. Le Centrafrique qui cherche à se frayer un chemin mise sur ses institutions afin de donner un nouveau souffle à son peuple. Construit avec l’aide de la Corée lire l'article
Publié le 

Centrafrique-Bambari : Une énième tentative des rebelles avortées.

Bambari : Une énième tentative des rebelles avortées. A quelques jours de la journée mondiale de l’alimentation qui doit se tenir  en différée du 15 au 18 Novembre 2018 dans la ville de Bambari, chef-lieu de la préfecture de la Ouaka, située dans le centre de la République Centrafricaine, on a lire l'article
Publié le