Centrafrique : LA LIBERTE D’EXPRESSION EST-ELLE ATTEINTE ?

Tout pouvoir, y compris celui du Professeur TOUADERA, peut et doit être critiqué. C’est normal et c’est d’ailleurs l’un des fondements de la démocratie : la liberté de parole. Jusqu’à preuve de contraire, des compatriotes critiquent et continuent de critiquer l’Exécutif centrafricain, certains allant jusqu’à écrire des livres critiques. Jusque-là, nul n’a jamais été inquiété. Alors pour quelles raisons, ce qui est permis à
Publié le 

De l’information à la désinformation : conséquences et perspectives

Depuis le 1er Mai, jour de la fête internationale du travail, tragiquement vécu à Bangui qui a renoué avec la violence meurtrière dans l’église de Notre Dame de Fatima, Facebook, Twitter, et même Whatsapp sont devenus des vecteurs d’incitation à la haine, à la vengeance et à l’expression démesurée d’émotions. lire l'article
Publié le 

Centrafrique : Non à l’instrumentalisation de la presse centrafricaine !

Les plus grandes crises du monde actuel ont leur origine par l’instrumentalisation de la presse. Le cas du Rwanda avec les deux radios Mahabura (porte-parole de la rébellion Front Patriotique Rwandais émise depuis l’Ouganda) et la Radiotélévision Libre des Mille Collines (RTLM) du parti au pouvoir est parlant. Ces deux lire l'article
Publié le