Centrafrique-Justice : La Cour Pénale Spéciale en action !

Depuis le 20 Juin dernier, elle a lancé sa phase officielle d’instruction de plusieurs dossiers « sensibles » ayant traits aux crises centrafricaines. Ainsi, huit (8) mois après son inauguration, elle a annoncé à Bangui, au cours d’une conférence, par la voix de son président, Monsieur Michelle Louanga avoir instruit plusieurs dossiers qui
Publié le 

Centrafrique-Ouham : L’armée nationale de nouveau à Kaga-Bandoro

Dans l’ensemble, « il y a eu un effort de certains groupes armés pour prouver leur bonne foi », comme le reconnait le chef du bureau de la Minusca. Certains « ont rendu visite aux Faca avec du carburant et du sucre », l’on pourrait donc en conclure que l’Accord de Khartoum produit des avantages notoires nonobstant les dires de nombre de compatriotes issus de l’opposition dite « démocratique » ou de
Publié le 

Centrafrique : Paoua et « E zingo Biani »

Ainsi il ressort que l’attitude de la classe politique centrafricaine, particulièrement de l’opposition, est déplorable car à l’heure où le pays compte ses morts et panse ses blessures, le spectre de la division et des intérêts mercantiles semblent réapparaitre. Pire encore, la société civile censée demeurer neutre, semble
Publié le 

Centrafrique : Crise à Kaga-Bandoro ?

La réunion s’était soldée sur une bonne entente. Le dimanche 6 mai dans l’après-midi, un convoi des soldats FACA, escortés par les soldats burundais de la Minusca, ont fait leur entrée dans la ville de Kaga-Bandoro. Mais contre toute attente, ils ont quitté la ville quelques heures plus tard. Si leur arrivée dans la ville a été saluée par la population locale, les soldats FACA, déployés à Kaga-Bandoro suite à l’accord de Khartoum, ont malheureusement rebroussé chemin quelques heures plus tard sans raison apparente. Selon des informations de sources militaires, les FACA se sont
Publié le 

Centrafrique: Pour un embargo allégé ou une levée totale? La balle dans le camp du conseil de sécurité de l’ONU

L’année 2019 s’annonce décisive pour le retour de la paix en République Centrafricaine  grâce aux efforts déployés par le gouvernement appuyés par la communauté internationale. Cet élan de solidarité et de compassion est venu tout naturellement de la part des Etats membres de l’Union Africaine (UA) qui ont prouvé ce dont ils sont capables en de pareilles occasions de crise. Promptement, ils interviennent pour éteindre le feu qui embrasait la case Centrafrique. L’histoire de cette solidarité inouïe remonte aux années 1990 où le pays faisait face à une série de mutineries d’une partie de l’Armée nationale.Puis s’ensuivaient des
Publié le 

Centrafrique : Les raisons d’un assouplissement de l’embargo sur les armes au lieu de sa levée totale

L’embargo qui pèse sur les armes en destination de la République Centrafricaine depuis 2013 vient de connaitre à nouveau un assouplissement après une levée partielle l’an dernier qui a permis à certains pays de venir à la rescousse des Centrafricains dans le domaine de la restructuration. Pourtant des demandes de sa levée totale avaient été formulées par les autorités de Bangui à plusieurs reprises. Et à cela s’ajoute la dernière marche pacifique de toute la population dans tous les
Publié le 

LE COMMUNIQUE DU FPRC : MOYENS DE PRESSIONS OU TERMES DE L’ACCORD DE KHARTOUM ?

LE COMMUNIQUE DU FPRC : MOYENS DE PRESSIONS OU TERMES DE L’ACCORD DE KHARTOUM ? (Lire ici le communiqué du FPRC sur démission Sarandji) Suite à la démission du Premier Ministre SARANDJI, le bureau politique du Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique (FPRC) vient de publier ce 22 Février, depuis lire l'article
Publié le 

Centrafrique : Les exigences de la population

face à la levée sans condition et totale de l’embargo   Les centrafricains de tous bords ont organisé une gigantesque marche pacifique pour demander la levée de l’embargo. Selon les manifestants, c’était leur dernier recours.   Les centrafricains, jeunes et adultes de tous bords se sont donnés rendez-vous tôt dans lire l'article
Publié le