Centrafrique : Le FPRC en recul ?

Après Birao, puis Pissi, deux villes de la préfecture de Vakaga dans l’extrême nord-est du pays, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique de Nourredine Adam a été chassé hier lundi matin de la petite localité de Am-Dafock, située à la frontière avec le Soudan, à une soixantaine de kilomètres de Birao. Le FPRC a cédé à la suite d’une offensive lancée par le MLCJ. L’offensive du MLCJ a débuté vers 4h30 du matin et
Publié le 

Centrafrique : 315 éléments du BIT.4 sont opérationnels

Le nombre des Forces Armées Centrafricaines continue d’augmenter de plus en plus. L’on compte encore 315 soldats du 4ème bataillon d’infanterie territorial (BIT 4) qui viennent de boucler leur cycle de formation d’une durée de 3 mois. Une formation est axée sur les tactiques de combats modernes et de
Publié le 

Centrafrique-Justice : La Cour Pénale Spéciale en action !

Depuis le 20 Juin dernier, elle a lancé sa phase officielle d’instruction de plusieurs dossiers « sensibles » ayant traits aux crises centrafricaines. Ainsi, huit (8) mois après son inauguration, elle a annoncé à Bangui, au cours d’une conférence, par la voix de son président, Monsieur Michelle Louanga avoir instruit plusieurs dossiers qui
Publié le 

Centrafrique : Le retour prochain des réfugiés centrafricains du Cameroun

Selon Buti Kale, représentant du HCR en RCA, l’accord représente les standards légaux reconnus sur le plan international, régissant le rapatriement volontaire des réfugiés et auxquels les parties se sont entièrement engagées. Pour le ministre camerounais de l’administration territoriale Paul Atanga Nji qui a représenté la partie camerounaise, cet accord
Publié le 

Centrafrique : Le Premier Ministre tire les oreilles du comité de suivi de l’accord de paix

Décidément, Firmin NGREBADA veut recadrer les choses ainsi, la mission conjointe gouvernement, Minusca, Union Africaine et CEEAC qui avait été en province en a la parfaite illustration. Ceci dans le cadre de la bonne réussite de sa mission. Désormais, le ballon est dans le camp du comité exécutif de suivi qui doit faire montre de maturité en mettant en œuvre l’article 35 du présent accord afin de permettre à la
Publié le 

Les nouvelles formes de putsch en Afrique : un vice sous bannière de la démocratie.

pour renverser les vrais démocraties, l’anarchie créée par les lobbys de putschistes détruit des états, armes des mercenaires. De par le monde, de l’Irak en Libye, de la Colombie au Congo, plus récemment en Côte d’Ivoire, Zimbabwe, Gambie, Soudan et j’en passe, ces nouveaux putschs contre les autorités sont tous signés « avancées démocratiques ». Leur mode opératoire est multiple : enclencher une guerre civile suite à une « contestation électorale » (Côte d’Ivoire, Gambie), torturer des constitutions nationales pour des
Publié le