Jeunesse de Centrafrique en perdition : les bars dancings du stade 20 mille places ne désemplissent pas les soirs.

Il s’agit là d’une jeunesse moins soucieuse de son avenir. Elle s’enferme dans la délinquance, la prostitution, et fréquente les lieux obscènes à la merci des vices. Pour exemple, leur fréquentation assidue des bars, restaurants et buvettes du Complexe Sportif Barthelemy Boganda (20 000 mille places). Ils prennent d’assaut les lieux à partir de 19 heures. En quittant la maison, les filles sont munies de deux tenues dans leurs sacs à main. Elles se changent et se mettent dans les robes de soirée dignes des boites de nuit après les cours. Elles s’habillent sexy pour attirer la clientèle et, les garçons se mettent aussi dans des tenues indécentes. Et la soirée peut démarrer dans une forêt de bouteilles de bière d’origine étrangère, onéreuse. Ils adorent le
Publié le 

RCA : Le Cinéma centrafricain se fraye un chemin

La preuve était vraiment palpable lors du Festival international de cinéma documentaire Visions du Réel de Nyon (Suisse) où le film Chambre 1 de la centrafricaine Leila N’Deye Thiam révélant les difficiles conditions d’hospitalisation dans cette période de crise militaro-politique , a retenu l’attention du public et du jury. Le documentaire Zone III de la réalisatrice Pascale GABY montrant les conditions précaires des déplacés de l’aéroport de Bangui M’Poko a été projeté au cinéma le Méliès en France le samedi 23 février 2019. Ce
Publié le 

Centrafrique: L’émission Couleurs Tropicales était à Bangui.

Couleurs Tropicales est un rendez-vous radiophonique quotidien de lundi à vendredi sur la Radio France International (RFI). Cette émission est créée et animée depuis plus de 20 ans par Claudy SIAR. Avec son célèbre slogan « toi-même tu sais », la rubrique Génération Consciente est la partie qui permet aux jeunes de se prononcer librement ou dénoncer des maux qui gangrènent leurs sociétés africaines. Depuis certain temps, cette
Publié le 

Centrafrique: Accord de Khartoum – Interview de Kag Sanoussi

Kag Sanoussi, président de l’Institut International de Gestion des Conflits (www.iigc.com), Expert et Initiateur de l’Intelligence Négociationnelle, concepteur et praticien de la méthode S.O.R.A, a étayé le public africain et occidental sur la crise centrafricaine. Entre ses analyses du récent Accord de Khartoum et de la politique du Président centrafricain lire l'article
Publié le 

Actualités-Monde : Facebook a célébré ses 15 ans ce lundi 4 Février 2019 !

Facebook a célébré ses 15 ans ce lundi 4 Février 2019 ! Présent sur les 6 continents, dans plus de 100 pays et comptant près du tiers de l’Humanité comme abonnés, le réseau social Facebook fêtait le 4 Février ses quinze ans d’existence. Dandara Réconciliation News revient sur ce géant de lire l'article
Publié le 

R.C.A: La littérature centrafricaine se soucie-t-elle de la paix ?

La littérature dans sa définition la plus simple est l’ensemble des productions littéraires d’une nation, d’un pays, d’une époque. Elle est une arme très puissante utilisée pour faire perdurer une histoire, une culture, pour dénoncer, pour expliquer, revendiquer des changements voulus à une époque. En effet, elle s’est toujours préoccupée lire l'article
Publié le 

CENTRAFRIQUE : Visite de Kemi Seba

SOCIETE : Visite de Kemi Seba Bangui, capitale de la République Centrafricaine semble-t-elle être sujette à convoitise ? Pas un jour ne passe sans qu’elle ne soit l’apanage de la venue de telle ou telle personnalité. Après une visite au Burkina Faso en tournée dans la zone franc CFA pour « Procès du lire l'article
Publié le 

CENTRAFRIQUE: Le PLAN BIDA pour la Reconstruction de la République Centrafricaine

Le PLAN BIDA pour la Reconstruction de la République Centrafricaine Dandara Réconciliation News (D.R.N) vous publie ici en intégralité, le Plan national de reconstruction de M Pascal Bida Koyagbele, président de l’Association des Paysans Centrafricains (A.P.C) et président fondateur du Mouvement KITE, association politique écologique et d’idéologie communiste. La RCA lire l'article
Publié le 

Centrafrique: Des signes d’un traumatisme encore vivace après le 1er Décembre

Ce que relève la mini crise en Centrafrique autour de la commémoration de la date du 1er décembre, semble beaucoup plus profond que cela n’a l’air. D’un part, un peuple qui a connu la guerre, une guerre imposée, une guerre incomprise, un peuple toujours martyrisé par des groupes armés qui se jouent de lui tout en feignant d’aller à la table de la négociation. Ces groupes armés continuent de sévir en occupant la majeure partie du territoire dont ils exploitent illégalement les richesses.
Publié le