CENTRAFRIQUE: COMMUNIQUE DE PRESSE UDECA 15/04/2019

L’UDECA estime que les mesures exceptionnelles et les attitudes clémentes du Gouvernement répondent à l’égard des groupes armés à un besoin supérieur de la préservation de l’État et de l’apaisement militaire et belliciste.La politique factuelle de la main tendue dans notre pays dévasté par la guerre, la violence et la pauvreté, est
Publié le 

La Communauté Sant’Egidio au secours de la République Centrafricaine

Il est donc venu le temps de s’arrêter et de reprendre le chemin de la raison. « Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès » a-t-on tendance à dire. Les Centrafricains dans cette crise ne croient ni à la fatalité, ni à la malédiction de Dieu. Le peuple centrafricain lassé par ce conflit armé espère retrouver la cohésion sociale, la paix qui est la condition sine qua non pour le développement de ce pays où coulent le lait et le miel.Si le mal est très profond, les Centrafricains dans leur majorité sont pris dans ce tourbillon de l’histoire. Ils ont besoin de l’assistance, du conseil, de l’expertise, de l’appui des acteurs internationaux qui interviennent souvent dans les conflits armés à les aider à sortir de ce cul-de-sac.Notre plaidoyer s’adresse tout spécialement à
Publié le