Logo dandaranews
Catégorie :

Editorial de Juin 2019

À première vue, la survie de l’Accord de Khartoum est toujours menacée par les groupes armés. Les populations de certaines zones occupées tardent à percevoir les améliorations ambitionnées et languissent de voir le déploiement effectif des FACA, mais surtout les brigades mixtes. Et naturellement, le piège de la généralisation du pessimisme gagne du terrain en défaveur de l’espoir de réussite de l’application de l’accord. Le gouvernement inclusif qui en est issu est vraisemblablement dans la tourmente, pointé sans cesse du doigt et sévèrement tancé par l’aile opposante à l’accord. Mais qu’à cela ne tienne, DRN réaffirme toujours son soutien à l’initiative non-violente pour obtenir la paix. Nous le disons tantôt : « à première vue ». En effet, sous
Publié le 

Centrafrique : Crise à Kaga-Bandoro ?

La réunion s’était soldée sur une bonne entente. Le dimanche 6 mai dans l’après-midi, un convoi des soldats FACA, escortés par les soldats burundais de la Minusca, ont fait leur entrée dans la ville de Kaga-Bandoro. Mais contre toute attente, ils ont quitté la ville quelques heures plus tard. Si leur arrivée dans la ville a été saluée par la population locale, les soldats FACA, déployés à Kaga-Bandoro suite à l’accord de Khartoum, ont malheureusement rebroussé chemin quelques heures plus tard sans raison apparente. Selon des informations de sources militaires, les FACA se sont
Publié le 

SOUDAN : Le spectre d’une instabilité politique se profile

Le mardi qui a suivi, les discussions ont porté sur la durée de la période de transition et la composition du nouveau conseil et des deux autres organes. Le porte-parole du Conseil militaire, le général Chamsedddine Kabbachi, a confirmé les termes de l’accord tout en ajoutant que les pourcentages de représentation au sein de ces organes et le délai de la transition constitueront une intense négociation car depuis la chute du régime de Omar El Béchir le 11 avril, les deux parties divergeaient notamment sur la composition d’un Conseil souverain appelé à remplacer le Conseil militaire. L’Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, veut qu’il
Publié le 

Jeunesse de Centrafrique en perdition : les bars dancings du stade 20 mille places ne désemplissent pas les soirs.

Il s’agit là d’une jeunesse moins soucieuse de son avenir. Elle s’enferme dans la délinquance, la prostitution, et fréquente les lieux obscènes à la merci des vices. Pour exemple, leur fréquentation assidue des bars, restaurants et buvettes du Complexe Sportif Barthelemy Boganda (20 000 mille places). Ils prennent d’assaut les lieux à partir de 19 heures. En quittant la maison, les filles sont munies de deux tenues dans leurs sacs à main. Elles se changent et se mettent dans les robes de soirée dignes des boites de nuit après les cours. Elles s’habillent sexy pour attirer la clientèle et, les garçons se mettent aussi dans des tenues indécentes. Et la soirée peut démarrer dans une forêt de bouteilles de bière d’origine étrangère, onéreuse. Ils adorent le
Publié le 

Centrafrique : Visite à Bangui de la Représentante spéciale du Secrétaire des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés

Au cours de sa mission, la représentante spéciale a organisé le premier lancement national de la campagne “Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits”, au cours duquel elle a présenté publiquement l’idée d’élaborer un plan national de prévention des violations graves envers les enfants.Ce plan devrait être élaboré par
Publié le 

Centrafrique : Le projet de dédoublement de BOALI 02 se réalise avec l’appui de la BAD pour obtenir 10 mégawatt (MW) de plus

(…) Dans le cadre du projet de l’augmentation de la capacité de production de l’électricité en Centrafrique, la Banque Africaine de Développement est venue au chevet de l’ENERCA pour l’extension et la réhabilitation de l’usine de Boali 02 dans l’optique d’obtenir 10 MW supplémentaires. Dans ce cadre de projet, il est prévu la création d’un poste de Haute Tension à BOGOURA en vue d’alimenter neuf grands villages gratuitement sur l’axe BOALI-BANGUI car ces derniers seront survolés par les lignes de transport. Il est également prévu dans (…)
Publié le